Pénis de sang ou pénis de chair : que faut-il savoir ?

Avoir un pénis gros ou petit est souvent assez relatif. Dire qu’un pénis est gros ou petit n’est valable qu’après avoir vu ce dernier dans tous ses états. Et parler d’état pour ce qui concerne le pénis, revient à parler du pénis en érection et au repos. Selon ces deux types d’états, vous saurez quel type de pénis vous avez.

Reconnaître le pénis de chair

Tout homme se doit de savoir à quel type appartient son pénis. Ceci est d’autant plus important qu’il lui évite d’avoir des idées arrêtées. Bon nombre de personnes pensent avoir un gros ou un petit pénis alors que ce n’est pas forcément le cas. Parlons en premier du penis de chair. En effet, reconnaître un pénis de chair est quand même assez simple. Dans un premier temps, il faut pouvoir avoir une idée des dimensions du pénis lorsqu’il est au repos. Ensuite, vous allez vérifier ces mêmes dimensions lorsque le pénis sera en érection. Deux cas de figure sont possibles. Soit vous notez qu’il n’y a presque pas de différence entre les dimensions du pénis. Dans un second cas, vous noterez une nette différence entre les dimensions. Le pénis de chair est celui du premier cas. Le pénis de chair est de nature à ne pas vraiment changer entre l’état de repos et l’érection.

Reconnaître le pénis de sang

Pour ce qui est de reconnaître le pénis de sang, ceci est plutôt assez facile. Il faudra appliquer la même méthode que celle utilisée précédemment. Ici, une fois le pénis entrer en phase d’érection, une grande différence est notée dans ses dimensions. Parfois, les dimensions du pénis peuvent doubler, voire tripler. Cet état de choses s’explique par le fait que le pénis de sang dispose d’un grand nombre de vaisseaux sanguins. Une fois l’excitation enclenchée, ces vaisseaux se remplissent d’une grande quantité de sang. Ceci a pour conséquence immédiate une augmentation considérable de la taille et circonférence du pénis.